LIEU // Cabinet Charles Rominger
26 janvier 2018

LIEU // Tribunal correctionnel d’Evry

Sur les violences faites aux femmes, seulement 16% de plaintes ….

Et j’écoute Monsieur indiquer qu’il s’est un peu emporté (et son avocat le laisse s’enfoncer) et qu’il y aurait eu une légère bousculade…. mais que tout de même Madame est une petite provocatrice à la limite de la mythomanie….

Puis j’écoute Madame détailler le temps passé par Monsieur à sortir ou jouer à la Play Station et de son côté, d’abord la première claque, les hurlements, les insultes, les portes qui claquent, les menaces, l’isolement, la charge (mentale et matérielle) de la famille, et l’intervention de la police le jour où la télé est jetée sur les enfants avant que tout ne soit brisé dans l’appartement.
Les policiers interviennent alors que Madame subit des coups de poing au visage et dans les dents

Déclaration de Monsieur : « s’il y avait eu un coup de poing, ses dents auraient été brisées… »

….

Autre déclaration : où habitez vous … »à droite à gauche chez des amis »

Vous payez par ailleurs une pension : « non »

L’affaire est mise en délibéré après les réquisitions et les plaidoiries